Tout tourne rond sur cette Terre

Le podcast qui invite à s’inspirer du Vivant pour changer de culture

Ce podcast vous emmène à la découverte de ce que j’appelle aujourd’hui, « la culture du Vivant », cyclique, circulaire, basée sur les interrelations, la diversité et l’associativité. Une plongée dans ce grand bain dans lequel nous évoluons toutes et tous, mais que nous n’avons pas appris à déchiffrer et dont nous n’avons pas appris à prendre soin. Il prolonge le livre Tout tourne rond sur cette Terre, nous sommes les seuls à l’ignorer, paru en 2021, aux éd. Yves Michel

Disponible sur les plateformes suivantes →

Saison 2 : 

bâtir une société humaine qui soutienne la vie

S2 24. Et si on osait la frugalité matérielle et la générosité des relations, … avec Emmanuel Extier, Laura Grivet et Daniel Billy du Centre agroécologique des Amanins, dans la Drôme

« M’émerveiller du Vivant tout en travaillant ensemble », « Ça me permet de me sentir vivant et de travailler avec le Vivant », « L’école de la vie ! », c’est ainsi que Manu, Laura et Daniel, collaborateur.trice.s du Centre agroécologique des Amanins, dans la Drôme, qualifient leur expérience au sein de ce lieu magique ! Projet pionnier, il y a 20 ans, ensemenceur des consciences, il a été inspiré par Pierre Rabhi et réalisé par Michel Valentin et Isabelle Peloux.

Un havre de paix, magnifique dans sa beauté naturelle et sauvage, un lieu où l’on expérimente ce que signifie « la sobriété matérielle et la générosité des relations ».

La sobriété matérielle, chère à Pierre Rabhi, par le biais des installations simples, en terre paille ou en terre crue, la cuisine des légumes et herbes cultivés sur le lieu en respect de la vie du sol, le contact avec les troupeaux, la salle à manger emplie du rire des enfants de l’École du Colibri, les toilettes sèches, le lagunage, l’absence de wifi … et les relations généreuses tissées avec le Vivant végétal, animal et avec les humain.e.s qui nous y accueillent ! Un espace dont les acteur.trice.s gardent vibrante la double question sur laquelle s’est construit le projet : Quelle Terre laisserons-nous à nos enfants ? Quels enfants laisserons-nous à la Terre ? ».

Un espace qui accueille des séjours familles, des séminaires et formations, des classes découvertes et où se transmettent aussi les savoirs et pratiques développées au cours de leurs 20 années d’expérience.

Ces dernières années ce projet et ses membres ont accueilli avec justesse et joie mes modules de formation aux pratiques d’intelligence collective. J’avais envie de leur rendre hommage !

Belle écoute à vous et merci de partager si le coeur vous en dit !

1. Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie

  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre Pas de date prévue pour le moment

2. A explorer :

3. A lire : 

  • Pierre Rabhi, Vers la sobriété heureuse, ed. actes Sud, Babel

3.A écouter :

S2 24. Et si on parlait Qualité de la Vie et des Conditions de Travail, avec Charlotte Emery et Florent Guitard, fondateur.trice de Terract

Le travail occupe une place considérable dans nos vies : 40 ans, en moyenne ! Soit à peu près 9 000 jours, 62 480 heures ! Nous fréquentons bien davantage nos collègues que nos familles et amis ! Lorsqu’on se présente, même dans la sphère privée, la question posée est bien plus souvent « qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » que « qui es-tu ? ».

Et pourtant, les conditions relationnelles et organisationnelles dans lesquelles nous passons tout ce temps restent, la plupart du temps, un non-sujet sur nos lieux de travail malgré le lot de malaises, tensions, burn out, … qui y sont vécus. La croyance qu’il n’y a rien à faire pour améliorer ça domine !

Et pourtant …

Charlotte Emery et Florent Guitard, co-créateur.trice de Terract, accompagnateur.trice des entreprises dans l’amélioration de la qualité de la vie et des conditions de travail, témoignent dans ce nouvel épisode que si l’on n’apprend nulle part comment travailler ensemble, comment monter un projet, comment interagir, comment animer une réunion … comment construire, cultiver, réparer nos relations au travail, cela peut devenir un vrai sujet de coréflexion et d’amélioration dans et entre les équipes ! On peut en développer les compétences collectivement, en créant des espaces pour aborder ce sujet grâce aux pratiques d’intelligence collective qui, à elles seules, apportent la sécurité, l’équité, la liberté et la responsabilité nécessaires à des relations saines et épanouissantes.

Vous rêvez de passer de la réalisation de tâches propres à votre poste à contribuer à un projet qui vous dépasse tout en vous nourrissant (dans tous les sens du terme), c’est par ici !

Belle écoute à vous ! Et merci de partager, si le coeur vous en dit !

Merci, aussi, si vous aimez ce podcast, de contribuer au financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank qui nous permettra de produire une 3e saison.

Nous avons jusqu’au 20 mars pour rassembler un minimum de 6000 euros qui couvriraient 4 épisodes. Au-delà de cette date, si nous n’atteignons pas ce montant, les contributions seront remboursées par la plateforme.

Voici le lien vers le financement participatif : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/podcast-tout-tourne-rond-sur-cette-terre. Un immense merci à vous !

 

Le texte lu en introduction de cet épisode est issu de l’ouvrage de Frederika Van Ingen, Ce que les peuples racines ont à nous dire, éd. Les Liens qui Libèrent, 2020

1. Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie

  • Le site de Terract co-fondé par Charlotte et Florent

  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre Je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Le suivant aura lieu les 5, 6, 7 avril 2024, en Belgique. Infos & inscriptions ici   

2. A explorer : 

3. A écouter :

S2 23. Et si nous remettions le cœur et la relation au centre de l’élevage, avec René Becker, ex-éleveur, formateur en agroécologie, biodynamie et en élevage basé sur la relation sensible aux animaux

« Quel est l’avenir de l’élevage ? » questionne René Becker dans cet épisode.

« On a, d’un côté, des animaux qui ne sont pas élevés dans des conditions respectant pleinement leurs besoins et d’un autre, des animaux de compagnie sur-domestiqués, presque humanisés, ce qui ne respecte certainement pas non plus complètement leurs besoins. Entre le trop et le trop peu, quelle est la bonne relation que nous voulons construire avec « nos compagnons de route ». Nous cheminons ensemble depuis si longtemps ! Nous avons fait civilisation avec eux, au moment de la sédentarisation. Nous n’aurions sûrement pas développé la société qui est la nôtre sans le loup devenu chien, l’auroch devenu vache et taureau, le cheval sauvage que nous avons attelé, … »

« Cette dette que nous avons envers les animaux est quelque chose qui me travaille beaucoup ! » dit cet agriculteur-éleveur pendant 20 ans, aujourd’hui formateur en agroécologie, biodynamie et élevage basé sur la relation sensible aux animaux.

Belle écoute à vous ! Pensez à partager si le coeur vous en dit !

1. Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie

  • Retrouver les articles, vidéos, formations proposées par René Becker sur son site : Agriculture d’avenir

  • Atelier Tisser de nouveaux liens avec les animaux, un atelier proposé par René Becker dans le cadre du programme de Terre&Conscience

  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre

    Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Le suivant aura lieu les 5, 6, 7 avril 2024, en Belgique. Infos & inscriptions ici   

2. A lire : 

  • René Becker, Repenser l’élevage, éditions du Mouvement de l’agriculture biodynamique, février 2024 – commander le livre

  • Carole Babin-Chevaye Cheminer avec le Vivant, Dialogue avec Didier de la Porte, éleveur, maraîcher, apiculteur et semeur de joie, ed. Leduc, 2021

  • Ernst Zûrcher, Les Arbres, entre visible et invisible, ed. Actes Sud Nature, 2016

3.A explorer :

 

S2 22. Et si nous ré-habitions la Terre en communs, avec Sophie Gosselin et David gé Bartoli, philosophes et écrivain.e

« Une déclaration pour la vie ! », c’est la proposition des Zapatistes mexicains. Recommencer, réinventer nos vies humaines étroitement enchevêtrées à celles de tous les autres êtres vivants peuplant, avec nous, cette planète et auxquels nous devons la vie. Recommencer ! Mais d’où ?

Cette question est au coeur des travaux de Sophie Gosselin et David gé Bartoli, philosophes et auteur.e de l’ouvrage La condition terrestre – Habiter la Terre en communs, paru aux éditions du Seuil, que j’ai eu le plaisir de rencontrer pour cet épisode.

« Les catastrophes, les inondations, les sècheresses, … bousculent complètement les modes de vie auxquels on était habitué, les systèmes de stabilisation qui nous coupaient de nos propres milieux de vie et de toutes ces interdépendances avec les autres vivants. » dit Sophie. « Elles sont l’occasion de nous décentrer de notre ancienne vision du monde, pour remettre en question notre système mortifère, pour refaire l’expérience de notre condition terrestre, de ces liens que l’on a avec les autres vivants. Cette mise à l’épreuve, comme certaines maladies, permet de donner naissance à autre chose. à l’échelle collective. Un point de bascule vers d’autres manières d’habiter la Terre, en renouant avec ses temps, ses rythmes, ses cycles, ses spécificités, … »

« Nos espaces politiques se sont construits comme des espèces de citadelles hors sol, avec l’État, comme modèle de stabilité. Le problème est que cette stabilité s’est construite contre toutes les variations de la Nature. Chez les Zapatistes, au Mexique, ce qui fait autorité, ce n’est pas l’État, c’est la Terre. Comment on s’inscrit dans les cycles terrestres, comment, en tant que communauté, on travaille avec les variations de la Nature et comment on fait pour faire communauté et tenir dans le temps en composant avec ces variations. C’est une tout autre manière de s’envisager dans le temps et d’inventer des formes politiques alternatives à partir des lois et des rythmes du Vivant. »

Refaire peuples … de Loire, de la montagne, de la forêt voisine … peuple chimère humain et autres qu’humains, oser embrasser la condition terrestre qui est la nôtre avec tous les autres vivants et non contre ou sans eux.

Belle écoute à vous ! Pensez à partager si le coeur vous en dit !

1. Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie : 

  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Le suivant est prévu au printemps, en Belgique. Infos & inscriptions ici  
2. A lire : 
  • Sophie Gosselin & David gé Bartoli, La condition terrestre – Habiter la Terre en communs, Seuil, collection Anthropocène, 2022

  • Sophie Gosselin & David gé Bartoli, Le toucher du monde, Techniques du naturer – Dehors, 2019

  • Frederika Van Ingen, Sagesses d’ailleurs pour vivre aujourd’hui, Éditions des Arènes, 2016

  • Valérie Cabanes, Un nouveau droit pour la Terre, Pour en finir avec l’écocide, Seuil, Anthropocène, 2016

  • Bruno Latour, Où atterrir ? Comment s’orienter en politique, La découverte, 2017

3. A explorer
 

S2 21 Et si bâtir une culture qui soutienne la vie passait par travailler autrement … avec Jessica Maître Cruzel et Alexandre Mauriès de la société à mission Cros

Fin avril 2020, les actionnaires familiaux de la société Cros, basée à Échirolles, dans la banlieue grenobloise, adressaient une demande aux membres de l’entreprise. 
Pour eux, la catastrophe sanitaire alertait sur la nécessité de changer maintenant notre rapport au monde, au vivant, au terrestre. Cette demande invitait l’entreprise et ses collaborateur.trice.s à prendre en compte la réalité du nouveau régime climatique et à accélérer leur mutation vers un modèle qui soutienne la vie dans toutes ses dimensions et tous ses règnes. Pour y parvenir, ils questionnaient : qu’acceptons-nous de perdre ? que devons-nous sauvegarder ? que décidons-nous de transformer ou de retrouver ? 
  
Depuis, pour mettre cela en œuvre, dans la lignée de ce qui avait déjà été initié il y 10 ans et en prolongement des valeurs fortes de cette organisation liées au sens et à la durabilité, ils ont ouvert deux chantiers de taille : celui de devenir Société à Mission et de mettre en place l’actionnariat des salarié.e.s. 
 
Cette organisation est spécialisée dans la vente, la location et la maintenance de matériel pour l’industrie, les collectivités et le BTP. Ses activités concernent essentiellement la gestion, chez les clients, de l’air comprimé, des systèmes de pompage et de groupe électrogène. 
Sa Raison d’Etre, le mât autour duquel l’ensemble des activités s’orientent et s’organisent est « Au cœur des Alpes, oeuvrons ensemble pour une transformation et un usage frugal des énergies afin de préserver l’air et l’eau ».
  
Jessica Maître Cruzel, coordinatrice maintenance au pôle Eau & Systèmes de Pompage, déléguée du personnel au CSE et Alexandre Mauriès, directeur Marketing & Communication, coordinateur de la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE), membre du comité de direction et, lui aussi, délégué du personnel au CSE, tous deux collaborateur.trice associé.e, nous partagent, dans cet épisode, comment il est possible de mettre le sens au cœur de l’action et de travailler ensemble à quelque chose de plus grand, une culture du Nous tourné vers les générations futures. 
 
Belle écoute à vous ! Pensez à partager si le coeur vous en dit !

1. Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie : 

  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Le suivant est prévu au printemps, en Belgique. Infos & inscriptions ici  
2. A lire : 
3. A explorer
 

S2 20. Et si on réinventait notre agriculture en recréant du collectif, avec Perrine Bulgheroni, cofondatrice de la Ferme du Bec Hellouin

Dans cet épisode, Perrine Bulgheroni (ex-Hervé Gruyer) évoque la transformation profonde d’elle-même et de ses croyances que lui a fait faire sa relation intime avec le Vivant tout au long des 20 années passées à développer le projet de la Ferme permaculturelle du Bec Hellouin, en Normandie. Elle témoigne de l’école du lâcher prise qu’est le Vivant, de l’obligation de faire confiance à cette grande valse des espèces et des phénomènes tout en en ayant besoin pour faire vivre sa famille ! 
 
Elle nous partage aussi que d’ici 2030, 50% des agriculteurs en activité, en France, prendront leur retraite. C’est un chiffre affolant !  
Par ailleurs, de nombreux petits exploitants s’installent en bio, ces dernières années, souvent non issus du monde agricole. Depuis peu, en plus d’un désamour du bio de la part du public, depuis la sortie de la crise Covid, ils ont à faire face à la réalité du changement climatique et à l’envolée des coûts de l’énergie et des matières premières. Ils sont nombreux à être en difficulté. Pour répondre à l’ensemble des aspects de cette situation et renforcée par ses apprentissages issus de la création de la Ferme du Bec Hellouin et de ses nombreux accompagnements d’installations en maraîchage, Perrine, nous partage son projet de création de « systèmes agraires solidaires » qui ferait la part belle à la diversification des activités sur une même ferme, à la mutualisation des coûts et à l’entraide, … Bâtir donc des systèmes résilients capables de s’ajuster aux aléas du temps et du contexte. 
Et ce n’est pas tout ! Elle propose aussi aux entreprises « d’adopter une ferme » … !  
 
Belle écoute à vous ! Pensez à partager si le coeur vous en dit !

1. Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie : 

  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Le suivant est prévu au printemps, en Belgique. Infos & inscriptions ici  
2. Se former :

3. A lire :

 

S2 19. Et si la Permaculture nous montrait le chemin d’une société humaine qui soutienne la vie… 

Pour ce nouvel épisode, j’ai eu le plaisir de rencontrer Joseph Chauffrey, « jardinier urbain», formateur en jardinage durable et auteur, profondément inspiré par la Permaculture. Il nous partage sa réflexion permacole nourrie de plusieurs années d’expérience dans son jardin de ville, en collaboration avec les tomates, les lombrics, les libellules, les onagres qui fleurissent la nuit sous le vol furtif des chauves-souris … mais aussi avec ses voisin.e.s humain.e.s. En quoi, pour lui, intensifier la production tout en régénérant les écosystèmes est non seulement possible mais répond aux enjeux de demain. 
 
Belle écoute à vous ! Pensez à partager si le coeur vous en dit !

1. Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie : 

  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Le suivant est prévu au printemps, en Belgique. Infos & inscriptions ici  
2. Se former :

3. A lire :

  • Masanobu Fukuoka, La révolution d’un seul brin de paille, Une introduction à l’agriculture sauvage, Guy Trédaniel Éditeur, 1975  
4. A écouter :

5. A regarder :

 

S2 18. Et si nous rallumions nos imaginaires … 

« Quel est le sens d’être humain.e.s sur Terre, en cette période ? » est la question que nous nous posons dans cet épisode, avec Tylie Grosjean et Élie Wattelet, tous deux facilitatrice.teur et formatrice.teur en écopsychologie et Travail qui Relie. 
Avec Michel Maxime Egger, sociologue et écothéologien, ils.elle signent le livre « Reliance, Manuel de transition intérieure », paru aux éditions Actes Sud dans la collection Domaine du possible, en ce début d’année. 
Leur ouvrage articule entre eux témoignages, théorie, mise en perspective et mises en pratique individuelles et collectives. Il nous emmène dans un mouvement permanent entre intériorité et extériorité.  
Notre manière d’habiter la Terre, le système qu’il.elle.s nomment « croissanciste, productiviste, consumériste » sont à changer, à démonter, à détricoter, en même temps qu’un changement intérieur profond, culturel, psychologique, spirituel est nécessaire. C’est dans l’exploration de ces deux dimensions inséparables qu’ils.elle nous emmènent. 
 
Rencontrer nos ombres pour mieux les transformer ; faire preuve de créativité dans la relation à soi, dans la relation à tous.tes les autres humain.e.s pour trouver cet équilibre dynamique du prendre soin ; dépasser nos dualismes, masculin-féminin, humain-nature, uniformité-pluralité, raison-émotions … ; oser une spiritualité libre, laïque, plurielle, un lien au plus grand que soi, au Mystère, … 
Redécouvrir que l’imagination n’est pas « la folle du logis » mais qu’elle est la clé d’accès à l’imaginaire, à la partie invisible du réel. Explorer le « et » plutôt que le « ou » … Voilà quelques-unes des invitations qu’il.elle nous lancent dans cet épisode.  
 
Le passage chanté de cet épisode est extrait de la chanson « Arrose tes graines ! », de Clara Carrayrou, issue de l’album « Arrosons nos graines ! »
 
Belle écoute à vous ! Pensez à partager si le coeur vous en dit !
1. Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie : 
  • Tylie et Elie ont cocréé le parcours belge en écopsychologie. Séparément ou ensemble, ils accompagnent et forment à la transition intérieure, à l’écopsychologie et au Travail Qui Relie, notamment au sein de Terr’Eveille , de Terre et Conscience  et du Réseau Transition belge .   
  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Le suivant est prévu au printemps, en Belgique. Infos & inscriptions ici  
2. A lire : 
3. A écouter :
  • Dans son album « Arrosons nos graines ! » Clara Carrayrou nous emmène à travers ses compositions dans un voyage musical subtil, où profondeur et justesse s’entremêlent. Au son de l’accordéon, elle chante la vie qui nous traverse. 
    Cet album est disponible sous forme de CD ou de cléf usb en écrivant à l’adresse mail :
    clara.carrayrou@protonmail.com. 20€ de frais de port compris, avec possibilité d’écouter des extraits avant de commander. 
    Clara propose aussi des ateliers de 5 jours de Travail Qui Relie, dans les montagnes ariégeoises, avec Résonances actives : resonances.actives@protonmail.com
    Les dates et informations de ces stages sont publiées sur le site des ateliers francophones de Travail Qui Relie : http://www.ateliersdetravailquirelie.sitew.fr/

S2 17. Et si on se promenait dans les bois …

« Si j’avais la mondre influence sur la bonne fée qui est supposée présider au baptême de tous les enfants, je lui demanderais d’offrir à tout nouveau-né, à son entrée dans le monde, un sens de l’émerveillement si indestructible qu’il persisterait tout au long de sa vie … ». 
C’est par ces mots de Rachel Carson, biologiste marine et militante écologiste de la première heure, que démarre ce 17e épisode de podcast. Un texte choisi par mon invitée, Marjorie Banès, facilitatrice en intelligence collective et en « bains de forêt », appelés Shirin Yoku, au Japon. 
 
Garder vivant en soi l’émerveillement pour la beauté du Vivant est probablement l’antidote la plus efficace pour entretenir notre lien d’amour avec lui et développer en nous notre élan d’en prendre soin.
Dans cet épisode, Marjorie nous parle à partir de son coeur et de son moteur de résistance à elle, par rapport à notre culture destructrice, son hypersensibilité. Elle en a fait son art et c’est à partir de son « sens de la merveille » qu’elle initie chacun.e à repercevoir la Beauté du grand peuple de la forêt.
Outre leurs qualités thérapeutiques reconnues sur le stress, le sommeil, le système immunitaire, ces marches en conscience nous invitent à nous mettre en disposition de rencontrer. Nous rencontrer nous-mêmes, par le biais de nos sens et sensations, et rencontrer ces autres autres, nos frères et soeurs terrestres à qui nous devont, entre autres, chaque bolée d’air.
Pour elle sa posture de facilitatrice en intelligence collective et en bains de forêt ne font qu’un.
 
Un épisode tout en lenteur, explorations, découvertes, jeux … pour célébrer d’être vivant.e.s sur cette Terre !
Belle écoute à vous ! Pensez à partager si le coeur vous en dit !
1. Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie : 
  • Retrouver les propositions de Marjorie Banès sur son site : www.marjolibellule.com
  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Le suivant est prévu au printemps, en Belgique. Infos & inscriptions ici  
2. A lire : 
3. A écouter

S2 16. Et si la guérison de notre culture reposait sur celle de nos propres blessures ? 

Ouvrir en soi des espaces de guérison pour le tout petit enfant que nous avons été, là où s’inscrivent les sécurités et insécurités de base. Guérir notre monde intérieur. C’est ce que permet le travail sur soi, la revisite de notre histoire qui nous concerne intimement mais concerne aussi tous les êtres avec lesquels nous tissons des relations, humains et autres qu’humains. Car ce sont nos blessures et tous les efforts que nous faisons pour les recouvrir de notre personnalité sociale, pour les protéger, que nous projetons sur le monde et dans nos relations avec les autres. Ce cycle-là, cette circularité-là, infinie, entre notre monde intérieur blessé et le monde extérieur nous reblessant, et inversement, a été évacuée de notre culture. La réintégrer nous aiderait sûrement à rebâtir une société humaine qui soutiendrait la vie !

Dans cet épisode, Nathalie Pigot, psychothérapeute jungienne et praticienne en Champ d’argile, nous partage que « le corps sait ». 

C’est lui qui a emmagasiné toutes nos expériences, nos blessures, dans lequel s’inscrivent les conclusions que nous avons tirées de nos expériences, celles qui déterminent nos stratégies relationnelles. Souvent salvatrices, petit.e, celles-ci peuvent devenir enfermantes et générer des empêchements, des manques affectifs que nous reproduisons, devenu.e.s adultes. 

La thérapie soutenue par le Champ d’argile permet d’accéder à la « bibliothèque » de notre corps, par le biais des mains, par l’expérience précieuse du toucher-être touché. Elle nous remet en contact avec notre intériorité et ses paysages accidentés. Nous ouvre les portes de nouvelles façons, guérissantes, de tisser nos relations.

Belle écoute à vous ! Pensez à partager si le coeur vous en dit !

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre

Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Infos et inscriptions ici 

2.A lire : 

3.A explorer :

S2 15. Et si l’instruction scolaire s’appuyait sur un « vivre ensemble » qui prenne soin ? 

« La mission de l’école, dit Isabelle Peloux, psychopédagogue, fondatrice de l’École du Colibri, aux Amanins, dans la Drôme, c’est l’instruction. Or, je ne peux apprendre que si je suis dans une posture agréable et confortable. Si je suis rempli.e d’émotions désagréables et inconfortables, je ne peux pas mettre mon cerveau en route pour apprendre. Or, dans un collectif, je vais rencontrer mille et une situations qui vont me mettre en inconfort : est-ce qu’on va me voir ? est-ce que je vais exister aux yeux de l’adulte ? est-ce que je vais avoir des ami.e.s ? est-ce que je vais être plus ou moins fort.e que l’autre ? … C’est là, à l’école, tout le temps ! … Naturellement, l’enfant se compare. Pourquoi ? Parce qu’il apprend par imitation. Donc, il se compare. Il n’a pas le choix. Ça fait partie du processus d’apprentissage. Et les enseignants mesurent souvent assez peu à quel point l’estime de soi est la base du démarrage de l’apprentissage. »
 
C’est pour cela, qu’à l’École du Colibri, Isabelle et ses collègues consacrent des espaces importants à l’expression des émotions, à la gestion des relations, … à l’éducation à vivre en paix avec soi-même, les autres et le monde. Toutes ces choses qui, trop souvent, passent à la trappe dans les collectifs d’adultes et d’enfants. 
Elle nous raconte tout cela dans cet épisode !
 
Belle écoute à vous ! Pensez à partager si le coeur vous en dit !

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre

Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Infos et inscriptions ici 

2.A lire : 

3.A regarder

4.A explorer

S2 14. Et si on changeait de monde en se parlant, en collaborant, en décidant autrement ?

Dans cet épisode, je vous partage, interviewée par ma complice Caroline Irigoin, les apprentissages et les compréhensions que m’ont apportés plus de 15 années de pratique en intelligence collective. A quel point cette autre manière de se réunir, se parler, explorer un sujet, décider ou gouverner ensemble nous fait changer de monde ! Et nous rapproche du fonctionnement du Vivant et de la pensée des Peuples Racines.

Comme elles éloignent de nous les pratiques qui nous font débattre à l’infini, nous couper la parole, manquer d’écoute des un.e.s et des autres, prendre des décisions vite et mal, nous font manquer l’occasion d’être vraiment inclusifs et, grâce à cela, innovants.


Bienvenue dans cet épisode où nous vous parlons de cercle, de tours de parole, de parole au centre, d’émergence de créativité … et de guérison de nos égos blessés !

Belle écoute à vous ! Pensez à vous abonner et à partager, si le coeur vous en dit.

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

  • Ateliers Tout tourne rond sur cette Terre

Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Le prochain aura lieu en Ardèche les 22, 23 et 24 juin 2023. Infos et inscriptions ici 

  • Modules de formation aux pratiques d’intelligence collective

Je propose, 3 ou 4 fois par an, des Modules de formation aux pratiques d’intelligence collective, en 7 jours (4 + 3), en France et en Belgique. Infos et inscriptions ici 

2.A écouter : 

Podcast Fréquence collective, Caroline Irigoin  

Podcast La Licorne – Secret de facilitation – Lilly Gros 

3.A lire : 

4.A voir

S2 13. Et si on réparait nos liens déchirés au Vivant grâce aux Ateliers du Travail Qui Relie ?

Cet épisode est le premier de la deuxième saison du podcast Tout tourne rond sur cette Terre. Son thème : « Bâtir une société humaine qui soutienne la vie ». Elle s’adosse sur la première saison dont le thème était « Ce Vivant dont nous sommes ». Bienvenue !
 
« On doit réinventer la vie de l’humain sur la Terre », dit Charlotte Ogier, facilitatrice d’Ateliers du Travail Qui Relie, dans cet épisode. Mais comment nous y prendre ?  
 
En faisant usage de ce que le Vivant a prévu pour que nous nous sentions reliés à lui : nos sens et nos émotions. Ces dernières sont le Vivant qui s’exprime en nous pour enclencher notre guérison et celle du monde ! 
Joanna Macy, éco-philosophe, experte en bouddhisme et en théorie générale des systèmes en a fait le fil de trame du Travail Qui Relie depuis de nombreuses années. Des ateliers d’écolucidité qui permettent de sortir du refoulement émotionnel, de retrouver notre filiation au Vivant, au-delà de notre filiation humaine et, partant de là, de trouver ou retrouver notre place d’humaine, d’humain dans l’édification d’une Humanité qui soutiendrait la vie. 
  
Charlotte et moi avons, depuis 5 ans, le plaisir de faciliter ensemble de tels moments transformateurs. Dans cet épisode nous vous partageons le précieux de ces traversées.  
 
Belle écoute à vous ! Pensez à vous abonner et à partager, si le coeur vous en dit.

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

2.A lire : 

3.A explorer

Saison 1 : 

ce Vivant dont nous sommes

S1 12. Tout tourne rond sur cette Terre. Nous sommes les seuls à l’ignorer … Mais ça devrait changer.

Dans cet épisode, je propose de partager les résultats de mes recherches à propos de ce que j’appelle aujourd’hui, la différence entre la « culture du Vivant » et la nôtre. Pourquoi il me semble que l’ensemble des crises auxquelles nous avons à faire face résulte de la culture que nous nous sommes construite, au fil des siècles. Et en quoi, nous reconnecter aux principes de base du Vivant me semble être la meilleure et probablement la seule voie souhaitable. 
 
Cet épisode marque la fin de la première saison de ce podcast dont le thème était « Ce Vivant dont nous sommes ». 
Maintenant que nous nous sommes nourris de connaissances à propos du Vivant, que nous avons retrouvé notre appartenance symbiotique à cette belle maison de la biosphère, que nous avons arrêté d’ignorer ce qui fait « sa culture », nous allons pouvoir en déduire les meilleures façons de l’habiter pour la préserver et nous préserver dans un même élan de prendre soin.
Ce sera le sujet de la saison suivante !  
 
Pour cet épisode, je suis rejointe par Caroline Irigoin, habituellement aux manettes de l’habillage sonore de ces épisodes.
 
Belle écoute à vous ! Pensez à vous abonner et à partager, si le coeur vous en dit !

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Je propose aussi des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Le prochain aura lieu en Ardèche,  en juin 2023 

2.A lire : 

3.A voir

S1 11. L’invisible, l’extra-ordinaire … l’autre face du Vivant

L’invisible à nos yeux pourrait bien être la part la plus importante de notre vie sur Terre. Et pourtant, de ce qui nous relie énergétiquement mais aussi relationnellement à l’ensemble des êtres vivants, aux « architectures invisibles » qui structurent et emprisonnent souvent nos collectifs, en passant par les synchronicités et autres « hasards fortuits », notre culture en a évacué le sujet.
Évacué comme l’ont été les sens qui en permettent la connaissance. Nous avons cessé d’en développer la grammaire et d’en prendre soin.  
 
Notre invitation, à Manuel Coley, artisan musicien, méditant-militant, et moi, dans cet épisode ? Changer ça ! 
 
Cet épisode est un peu plus long que les précédents. Il y a tant de choses à dire sur ce sujet ! Nous vous y invitons aussi à nous rejoindre dans l’introspection. 
Je l’ai divisé en 4 chapitres pour plus d’aisance d’écoute, … même si ce chapitrage n’apparaît pas sur toutes les plateformes d’écoute.
  
Le prochain épisode sera le douzième de la première saison de ce podcast, intitulée : Ce Vivant dont nous sommes. Je viendrai boucler cette première année, avant d’ouvrir la suivante, en partageant avec vous les résultats de mes recherches à propos de ce que j’appelle aujourd’hui les différences entre « notre culture et celle du Vivant ». J’aurai le plaisir d’être rejointe au micro pour cette occasion, par Caroline Irigoin, ma complice de podcast. 
 
Belle écoute à vous ! Pensez à vous abonner et à partager, si le coeur vous en dit !

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023

2. A lire : 

S1 10. L’eau, ce mystérieux élément avec lequel nous entretenons un « dedans-dehors symbiotique »

Je suis eau ! Nous sommes eau ! Nous sommes de l’eau qui se déplace et explore le monde. Elle coule de nos yeux lorsque nous sommes ému.e.s ou tristes. Nous en sommes composé.e.s à plus de 70% et, comme la plupart des espèces, c’est en elle que nous vivons nos premiers instants de vie … 
Nous ne pouvons nous passer d’en boire plus de 3 jours. 
 
Dans cet épisode, nous allons à la rencontre, avec Hervé Covès, agronome et franciscain, de cet élément avec lequel nous entretenons un « dedans-dehors symbiotique », c’est-à-dire une association dont nous ne pouvons nous passer. 
Hervé nous y partage ses multiples cycles de génération et régénération : de celle qui nait de la fusion du magma solaire à celle, neuve, que nous exhalons à chacune de nos expirations. De son cycle d’évaporation et retombée à celui, subtil, créé par les spores de champignons. Du rôle incontournable des arbres et des plantes de sous-bois dans cette danse. 
De quoi éveiller l’envie de l’honorer, d’en prendre soin … et de commencer à la cultiver !
 
Belle écoute à vous ! Pensez à vous abonner et à partager, si le coeur vous en dit !

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023 

2.A lire : 

3.A regarder :

S1 9. « La complexité, c’est simple ! ». Les principes qui font la trame du Vivant

Dans ce passionnant épisode, Karim Lapp, écologue, biomiméticien, spécialisé dans l’élaboration de politiques publiques écologiques, nous partage quelques-unes des clés de compréhension du Vivant. Parmi elles : 
  • « Le Vivant se crée, s’invente et s’entretient dans les relations entre les éléments qui le composent ». Exactement ce que nous n’avons pas appris à considérer. Rien ne nous prépare, dans notre culture, à ce qui concerne la relation, ni avec soi-même, ni avec les autres, ni avec les autres êtres vivants. …
  • « Les briques du Vivant sont toujours les mêmes – carbone, hydrogène, azote, oxygène, phosphore et souffre. Elles sont interchangeables, recyclables et s’expriment en une infinité de combinaisons, de relations, qui crée des singularités et leurs propriétés ». « La complexité, c’est simple ! » dit Karim. C’est construit sur des éléments simples, recyclables, non toxiques. Le contraire de nos modes de production qui mobilisent l’ensemble des molécules du tableau de Mendeleïev et que nous assemblons grâce à des processus compliqués, gourmands en matière et en énergie, et aux résultats souvent irréversibles et non recyclables …

Belle écoute à vous !

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023 

2.A lire 

3.A regarder 

S1 8. La mort. Nous l’avons évacuée de notre culture et pourtant…

Avec Sabine François, sociologue de formation, réorientée dans l’accompagnement de fin de vie, nous explorons ici tout ce dont nous nous sommes séparés en évacuant la vieillesse et la mort de notre culture. 

En en refusant l’implacabilité, nous avons refusé une part essentielle de notre état de vivant sur cette Terre. La mort fait partie de la vie. La vie se nourrit de la mort. 

En l’évacuant, nous avons aussi dégarni nos pratiques des mots, des rituels, de la qualité de présence, d’écoute, de douceur, d’accueil que requièrent de tels « pas sages », pour celle ou celui qui s’en va mais aussi pour celles et ceux qui ont un deuil à faire. Nous nous sommes appauvris du mystère. Nous avons enfermé dans un tabou ce à quoi nous sommes tous et toutes voué.e.s, un jour ou l’autre.

Et si nous osions une réconciliation profonde avec la vie qui nous ferait aussi nous réconcilier avec la mort ? Et avec toutes les petites morts que nous propose la vie, au quotidien …

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023 

2.A lire

3. A explorer

S1 7. Luxuriance, vieillesse et mort, le Vivant dans tous ses états

Dans cet épisode, Stéphane Durand, conseiller scientifique des créations cinématographiques de Jacques Perrin, directeur des collections Mondes Sauvages et Domaine du possible chez Actes Sud, nous partage à quel point le Vivant est résilient ! Que ce soit à l’issue de 20 000 années de glaciation ou dès que l’on cesse de l’entraver par nos pratiques, la vie renaît, se réinstalle et relance ses cycles entremêlés qui l’entretiennent et l’auto-régulent.

Si l’on parvenait à comprendre ça et à entrelacer notre créativité à cette fabuleuse force de vie, ce serait vraiment formidable ! Probablement notre prochaine étape d’évolution … Je l’espère, en tous cas ! 

Il nous a aussi partagé toute la richesse et la sagesse de l’arbre vieillissant, l’explosion de vie à laquelle il donne naissance en mourant.  

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023

2.A lire

 3.A voir

S1 6. Le plancton, l’immense peuple du microscopique

Christian Sardet, biologiste, passionné d’imagerie scientifique et artistique des cellules et des organismes, nous partage les secrets du petit peuple cellulaire et planctonique qui constitue la trame de fond de la vie. Un petit peuple par la taille de ces individus, un peuple immense par son étendue et par son rôle primordial sur cette belle planète.

Christian est, entre autres, co-fondateur et coordinateur de l’expédition Tara Océans, consacrée à l’étude du plancton tout autour du globe et auteur de nombreuses publications scientifiques, concepteur de films et ouvrages dont le livre richement illustré, Plancton, aux origines du Vivant, paru aux éditions Ulmer…

Il nous partage son étonnement à propos du peu d’intérêt que nous portons à ce qui nous compose … les cellules. Il y voit une des raisons de notre mépris de la nature.

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie

A partir de novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023 

2. A lire

3. A explorer

4. A voir

S1 5. Le Temps Profond, notre histoire. Et la Récolte Honorable ou comment en prendre soin

C’est le temps des vacances pour un grand nombre d’entre nous, du ressourcement, de la prise de recul. Un temps pour déposer nos corps et nos consciences dans une bulle hors du temps qui court.

Du coup, pour cet épisode, j’ai eu envie de vous proposer un temps suspendu. Un «temps profond », comme nous le nommons lors des Ateliers de Travail Qui Relie, initiés par Joanna Macy et dont nous aurons l’occasion de parler dans quelques épisodes.

Un temps pour raconter l’histoire du Vivant. De ce Vivant dont nous sommes et duquel je vous propose, dans ce podcast, de nous inspirer pour changer notre manière d’être humains sur cette planète. Ce que l’on pense savoir de cette histoire, aujourd’hui. De notre histoire. A chacune, chacun, mais aussi de chacune de nos cellules, au travers des quelques 4 milliards d’années de la présence de la vie sur Terre.

Pour cela, que vous écoutiez cet épisode en août, en novembre ou en février, je vous propose de vous installer confortablement et si c’est ok pour vous, de fermer les yeux pour pouvoir projeter sous vos paupières les images de l’incroyable épopée que je vais vous conter. Laisser vos cellules se souvenir … 

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023 

2. A lire, mais aussi à écouter

3. A voir

  • Et si le monde tournait rond , un très beau documentaire à propos de l’hypothèse Gaïa, émise par James Lovelock et Lynn Margulis. Hypothèse posant que la Terre est un organisme vivant s’autorégulant. Un hommage à James Lovelock qui vient de nous quitter, à 103 ans.

4. Agir pour changer de culture

S1 4. Le cycle dans la vie et le corps des femmes

Dans cet épisode, nous nous offrons, avec Frédou Braun, un voyage totalement autocentré ! Le nez dans nos nombrils, celui des corps féminins en particulier.

Frédou est journaliste et anthropologue de formation, engagée dans le secteur associatif et l’éducation permanente. Elle est également formatrice en gestion naturelle de la fertilité et animatrice d’ateliers d’auto-santé pour les femmes.

Nous explorons, avec elle, en quoi ces corps sont le théâtre d’une valse à quatre temps, si semblable à celles des saisons qui rythment la vie sur notre Terre, de part et d’autre de l’équateur. Et cela, douze à treize fois par an. Elle nous fait découvrir (ou redécouvrir) que le Vivant à prévu, au creux de nos ventres, de nous délivrer un bulletin météo quotidien de notre fertilité que nous sommes encore bien trop nombreuses à ignorer.

Au travers de ce témoignage, j’espère réveiller en chacune, chacun, l’émerveillement pour l’intelligence et la poésie du Vivant, jusqu’au creux de nous-mêmes. 

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023 

2. A lire

3. A explorer

  1. A voir

S1 3. Les Peuples Racines, une manière d’être profondément vivants

Avec Frederika Van Ingen, journaliste et auteure de plusieurs ouvrages sur ces peuples que l’on dit »racines », « premiers », « autochtones », nous explorons en quoi leur perception du Vivant diffère de la nôtre. Comment ces hommes, ces femmes, ces enfants considèrent notre place d’espèce au milieu de toutes les autres espèces et non pas à part ou au-dessus. Comment ils vivent avec l’ensemble de leur être, le mental mais aussi les émotions, les sens, leur lien à cette planète qu’il appellent « Terre-Mère ». De quelle manière notre culture « déracinée » pourrait s’inspirer de la leur, profondément « enracinée », imprégnée de leur appartenance à la Terre. Nous découvrons aussi que, pour eux, les notions de féminin et de masculin constituent les deux faces d’un Tout indissociable et sacré.

 

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023 

2. A lire

  • Frederika Van Ingen, Sagesses d’ailleurs pour vivre aujourd’hui – Navajos, Kogis, Maasaï, Tsaatans … Ce qu’ils ont à nous apprendre, éd. Les Arènes, 2016
  • Frederika Van Ingen, Ce que les peuples racines ont à nous dire – De la santé des hommes et de la santé du monde. éd.Les Liens qui Libèrent, 2020
  • Frederika Van Ingen, 101 façons de se reconnecter à la nature – Ce que nous apprennent les peuples racines et que confirme la science, éd. Les Arènes, 2021
  • Robin Wall Kimmerer, Tresser les herbes sacrées – Sagesse ancestrale, science et enseignements des plantes. éd. Le lotus & l’éléphant, 2021
  • David Abram, Comment la Terre s’est tue – Pour une écologie des sens. ed. les empêcheurs de penser en rond/La Découverte, 2013
  • Carole Babin-Chevaye, Cheminer avec le vivant – Dialogue avec Didier de la Porte, éleveur, maraîcher, apiculteur et semeur de joie. ed. Leduc, 2021
  • Revue Natives, des peuples, des racines
  • Marine Simon, Tout tourne rond sur cette Terre, nous sommes les seuls à l’ignorer – Inspirés du Vivant, des Peuples Racines et de la Permaculture, changeons de culture, éd.Yves Michel, 2021

3. A voir

S1 2. La Vie est belle !

Dans cet épisode, Hervé Covès, agronome et franciscain, nous révèle à quel point la Vie est belle !  Belle d’une multitude de petites choses générées par une multitude d’êtres vivants, qui souvent nous échappent, et qui permettent au Vivant d’être ce grand corps en évolution permanente. Parmi ces êtres, tous ceux qui peuplent le sol, sur lesquels nous marchons allègrement : champignons, bactéries, artropodes et autres. Ils constitueraient de 80 à 97% de la vie ! Ce sont eux qui créent le ferment qui permet à tous les autres êtres, dits «supérieurs», comme nous, d’exister. 

Parmi eux aussi, les oiseaux qui, par leurs flux migratoires, emportent un peu de l’écosystème qu’ils quittent vers l’écosystème qu’ils rejoignent et participent ainsi à faire circuler les « solutions » que le Vivant trouve à ses problématiques (espèces invasives, virus, …). Tout, dans le Vivant, dit Hervé est lié et donné. De l’infiniment petit et invisible, à l’infiniment grand. Et tout prend soin de l’ensemble pour que cette grande toile ne se déchire pas.

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023 

2. A lire

3. A voir

4. A écouter

S1 1. Retisser nos liens avec le Vivant dont nous sommes

Dans ce premier épisode, Gauthier Chapelle, entre autres, naturaliste et docteur en biologie, nous invite à redevenir « des vivants parmi les vivants » renouant avec notre curiosité et notre émerveillement pour cet incroyable espace à la fois confiné et protégé qu’est la biosphère. Le seul endroit connu, à nos jours, où la vie telle que nous l’expérimentons est possible. 

La curiosité, loin d’être un vilain défaut, constitue le premier élan vers l’autre, l’émergence de la connaissance qui fait naître la possible relation. Il nous partage que, pour cela, nos sens sont de très bons alliés.

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023 

2. A lire

  • Marine Simon, Tout tourne rond sur cette Terre, nous sommes les seuls à l’ignorer – Inspirés du Vivant, des Peuples Racines et de la Permaculture, changeons de culture, éd.Yves Michel, 2021
  • Gauthier Chapelle et Michèle Decoust, Le vivant comme modèle, Albin Michel, 2015
  • Pablo Servigne et Gauthier Chapelle, L’entraide, l’autre loi de la jungle, Les Liens qui Libèrent, 2017
  • Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi, Le monde a-t-il un sens ? Librairie Arthème Fayard, Babel Essai, 2014  
  • Bruno Latour, Où suis-je ? Leçons de confinement à l’usage des terrestres, ed. La Découverte – Les empêcheurs de penser en rond, 2021
  • Bruno Latour, Où atterrir ? Comment s’orienter en politique, ed. La Découverte, 2017

3. A voir

Et si le monde tournait rond Un documentaire ARTE qui lève le voile sur le concept d’économie circulaire, un système économique basé sur l’idée que rien ne devrait être jeté et que tout devrait être réemployé. Un modèle qui pourrait bien sauver notre planète, mais qui suppose de rompre avec nos habitudes et notre frénésie 

Bande annonce Tout tourne rond sur cette Terre

Tout tourne rond sur cette Terre. Et tout s’associe, s’interconnecte, s’auto-régule en une danse infinie ! 
Tout sauf notre culture linéaire, cloisonnée, analytique et compétitive. 
Mais cette culture soutient-elle la vie ? la paix ? la justice ? l’amour ? 
Et si la réponse est non, alors, changeons-la !  
 
Bienvenue dans le podcast Tout tourne rond sur cette Terre, le podcast qui invite à nous inspirer du Vivant pour changer de culture. 
 
Dans ce podcast mensuel nous explorons avec des « chercheurs et chercheuses du Vivant » ce qui en fait les principes pour nous inspirer dans le tissage d’une nouvelle toile culturelle qui soutiendrait la vie.
La première saison a pour thème : Ce Vivant dont nous sommes. 
La seconde : Bâtir une société humaine qui soutienne la vie.
 
Ce podcast s’adresse à notre tête, mais aussi à nos sens … et surtout, à nos cœurs !  

1.Tisser ensemble une nouvelle culture qui soutienne la vie 

Depuis novembre 2022, je propose des Ateliers de 3 jours Tout tourne rond sur cette Terre. 3 jours pour prendre la mesure de notre culture et de ses effets. 3 jours pour en changer en s’inspirant du Vivant. Bienvenue !

Ils ont lieu chez Terre&Conscience, en Belgique, en mars 2023 ; en Ardèche, en juin 2023 

2. A lire

Marine Simon, Tout tourne rond sur cette Terre, nous sommes les seuls à l’ignorer – Inspirés du Vivant, des Peuples Racines et de la Permaculture, changeons de culture, éd.Yves Michel, 2021